Les bienfaits apportés par l’apprentissage
de la musique

Les élèves exposés à des leçons de musique obtiennent des notes littéralement 100% plus élevées que ceux recevant un enseignement traditionnel. Etude Neurologique du 15.03.1999

Si on est mélomane et on ne souhaite plus se borner à écouter ses morceaux préférés mais également, pouvoir les jouer - on décide d’apprendre un instrument. Certes, pouvoir jouer sa musique préférée ne peut pas être comparée avec une écoute passive : cela apporte plus d’émotions positives. Et ainsi, on arrive à se sentir plus proche de cette musique. Comme si on prend une petite part à la création du morceau. Pourtant, il faut savoir qu’en outre de la joie que l’on ressent lorsqu’on joue sur un instrument (et surtout si on joue bien), il existe de réels bienfaits pour notre santé physique et morale. En quoi cela fait du bien ?

Les bienfaits de la musique se manifestent surtout chez les enfants et adolescents dans le domaine scolaire, en voici quelques-uns:

  • Cela améliore la concentration et l’assiduité : les enfants deviennent plus attentifs pendant les cours et commencent à avoir des meilleurs résultats à l’école. Très souvent, ils deviennent les meilleurs élèves de la classe.
  • Cela développe, chez les enfants, des meilleures capacités d’adaptation dans un groupe.
  • Il existe une forte association entre l’étude de la musique et la performance aux tests de lecture.
  • Cela aide davantage à renforcer la mémoire, chez les enfants et chez les adultes car les élèves-musiciens sont capables d’apprendre les listes de mots étrangers avec beaucoup plus de facilité.

Ces bienfaits commencent à être visibles peu de temps après le début d’apprentissage de la musique. Pour que l’enfant reste motivé et apprenne avec plaisir, il faut déjà qu’il apprécie la personnalité du professeur parce que il l’associe au monde de la musique. Il appréciera sans doute aussi si on lui permettra de jouer ses morceaux favoris : cela peut être des morceaux de musique classique, la musique d'un film, une des chansons préférées, etc.

"L’éducation musicale aiguise l'esprit critique, la créativité, l'imagination et la discipline personnelle … "

Par contre, que faut-il faire si l’enfant n’est pas motivé ? Sachez que peu d’enfants, surtout en bas âge, sont très motivés à apprendre le piano surtout lorsqu’ils ne sont pas souvent exposés au sons de la musique : par exemple, sans présence de musiciens dans la famille et de piano à la maison. Sachez également que même certains grands compositeurs, étant enfants, ne voulaient pas répéter autant que leurs parents le voulaient (il s'agit, par exemple, du jeune Beethoven).

Pourtant, apprendre à jouer d’un instrument s’avère une activité énergisante pour chacun, peu importe l’âge de la personne, voici pourquoi :

Les musiciens sont meilleurs en mathématiques et en langues. C’est aussi un fait connu que les élèves-musiciens sont capables de résoudre des problèmes mathématiques avec beaucoup plus de facilité : un lien fort entre l’apprentissage de la musique, des mathématiques et des langues a été démontré.

Apprendre un instrument améliore les performances intellectuelles. Les personnes qui apprennent un instrument de musique boostent leur capacités intellectuelles puisque la musique constitue un entraînement cérébral très intensif. Les chercheurs en ont parlé à plusieurs reprises - ceux qui apprennent à jouer d’un instrument ont montré un Quotient Intellectuel plus élevé. Comment est-ce possible?

Jouer d’un instrument implique l’accomplissement de beaucoup de tâches en même temps. Un exemple : lorsqu’un organiste joue un morceau, il doit coordonner les mouvements des mains avec ceux des pieds (car il joue avec des pieds aussi), sans parler d’un changement éventuel de jeux d’orgue que certains organistes arrivent à faire par eux-mêmes pendant qu’ils jouent. C’est un pur "multitasking" - un mot anglais qui signifie l’accomplissement de plusieurs tâches à la fois. Un autre exemple : lorsqu’un pianiste joue, il doit jouer chaque note un peu différemment. Aussi, il utilise la pédale, gère les nuances et prend en compte le doigté – tout cela en même temps. Par conséquent, il s'agit d’un entrainement cérébral de haut niveau mais, bien entendu, tout dépend de la difficulté du morceau même… Il a été prouvé qu’une telle activité s’avère très bénéfique et stimule la connexion de nouveaux neurones dans le cerveau. Cet effet est important car cela aide les patients qui ont subi des attaques cérébrales ou qui ont des démences (maladie de Parkinson, d’Alzheimer).

Cela procure un sentiment de bien-être. Certaines fréquences de la musique classique entrent en résonance avec celles de notre système nerveux et cela procurera alors une sensation de bien-être et de relaxation. Ainsi, la qualité de vie et du quotidien s’améliore, puisque la musique a une capacité de diminuer le stress et des émotions négatives.

Enfin, cela améliore des qualités personnelles. Il faut savoir que l’éducation musicale aiguise l'esprit critique, la créativité, l'imagination et la discipline personnelle – chez les enfants de même que chez les adultes. Et aussi… faire de la musique contribuera au développement des capacités de la gestion du temps et de la concentration, voire celles de leadership.

En bref, faire de la musique contribue à l’épanouissement personnel de chaque individu et ses effets à long terme marqueront pour la vie entière !